L’ÉTUDE DES SEPT PAYS, OU L’ALIMENT-SANTÉ

Le mode de vie est important pour la santé cardiovasculaire

1. 7 pays - 7 cultures différentes

 

Ce second épisode présente l’étude dite des Seven countries, qui est remarquable à plus d’un titre. Mille fois citée, celle-ci a démontré toute l’importance du mode de vie sur la santé cardiovasculaire.

Cette étude met en exergue les causes des maladies cardiovasculaires et les facteurs de risques.  

 

1616579632221

Figure 2: The Seven Countries Study. Les données issues de cette étude à large échelle ont mené à la publication de 10 livres et quelque 500 articles publiés dans des revues relues par des pairs (https://www.sevencountriesstudy.com).

 

 

Vous souhaitez prendre rendez-vous avec un Diététicien ?

Trouver un Diététicien

 

Il s’agit de la première grande étude à avoir mis en exergue l’importance du mode de vie sur le pronostic CV (cardiovasculaire). Celle-­ci a investigué le rôle systématique de l’alimentation sur la mortalité cardiovasculaire, au sein de pays et cultures différents, durant une longue période de temps (25).

12.763 hommes d’âge moyen ont été inclus entre 1958 et 1964 dans 7 pays (États Unis, Japon, Grèce, Finlande, Italie, Pays Bas et Ex Yougoslavie) (Figure 2).

Tous les aliments consommés par les participants ont été classés dans 18 groupes alimentaires homogènes, considérés pour comparaison (seuls ou combinés): pain, céréales, pommes de terre, légumes, légumineuses, sucres, huiles, beurre, viandes, poissons, œufs, margarine (souvent hydrogénée) + lard, fruits, fromages, lait, pâtisseries, alcool et «autres» (groupe hétérogène comprenant les glaces, les noix, les sodas, etc).

L’association entre la consommation de différents groupes alimentaires et le taux de mortalité par MCV (maladie cardiovasculaire) (mort subite, infarctus du myocarde fatal) a été étudiée à intervalles réguliers et au bout de 25 ans.

Des caractéristiques de consommation similaire ont été mises en évidence selon les pays: céréales, soja, poisson au Japon; légumes, légumineuses, poisson, vin en Grèce et en Italie; viande aux USA, produits laitiers en Finlande et aux Pays Bas. De grandes différences dans les taux de mortalité par MCV ont été observées: le plus élevé ayant été retrouvé dans l’est de la Finlande, le plus bas en Grèce (Crête).

Ces différences ont été fortement associées à différents niveaux de consommation de graisses saturées, et différents taux de cholestérol total (le niveau le plus bas ayant été observé en Grèce et au Japon).

 

2. Maladies du cœur et longévité

 

Les groupes alimentaires végétaux (exclusion faite de l’alcool) étaient inversement corrélés au taux de mortalité cardiovasculaire observée, alors que les groupes alimentaires d’origine animale (exclusion faite du poisson) leur étaient directement corrélés.

Après analyse plus approfondie, les prédicteurs significatifs de mortalité cardiovasculaire étaient la consommation de beurre, de margarine (hydrogénée) et de lard, ainsi que de viande.

Au terme de cette étude, les auteurs ont conclu que leurs analyses étaient consistantes, avec l’hypothèse que les modèles alimentaires observés étaient d’importants déterminants des différences de mortalité cardiovasculaire mises en évidence au sein des populations étudiées, et que les produits végétaux et animaux avaient des effets opposés sur le risque encouru.

 

Restez au courant de notre actualité

 

Medi-Sphere Hebdo et Myconsultation

Fondée en 1989, Reflexion Medical Network (RMN) est devenu le groupe de presse médical le plus important de Belgique. Avec 12 publications destinées aux généralistes, spécialistes et pharmaciens, l’ensemble des titres touchent plus de 35.000 professionnels de la santé.

Vous souhaitez prendre rendez-vous avec un Diététicien ?

Trouver un Diététicien

Restez au courant de notre actualité

Vous avez apprécié cet article ?

Ajouter un commentaire

Annuler la réponse

Inscrivez-vous à la newsletter

Gardez un oeil sur notre actualité

Suivez l'ensemble de nos catégories