AURIEZ-VOUS DES CONSEILS POUR AFFRONTER L'HIVER ?

Je n’ai vraiment pas envie d’être malade…

1. La Vitamine C empêche les coups de froid

 

Après avoir fait le plein de soleil et de fruits durant les mois d’été, les carences en vitamine C font vite leurs apparitions dès les premiers mois d’automne. Pour atteindre la dose quotidienne recommandée de vitamine C, privilégiez les agrumes, les tomates, le brocolis ou encore les framboises !  

 

Un apport suffisant en vitamine C parallèlement à l’alimentation quotidienne peut contribuer à améliorer le statut vitaminique. Pour stimuler l’immunité des personnes plus fragiles, elle est souvent associée à la vitamine B6, à la vitamine B1, au magnésium et à l’arginine. Pour diminuer la fatigue, le mélange de vitamine C et de vitamine B12 est le meilleur remède. 

 

2. Les bonnes bactéries dopent notre immunité !

 

D’après diverses études, les intestins jouent un rôle majeur dans la construction des défenses immunitaires. Certains probiotiques sont capables de créer une barrière contre les germes pathogènes. D’une part, ces micro-organismes sont inhibés dans leur développement par l’acidification du milieu intestinal et par la production accrue de substances antimicrobiennes.

 

D’autre part, la compétition pour les nutriments est un facteur limitant la croissance de ces pathogènes. L’effet modulateur des probiotiques a pu être démontré par plusieurs études.

 

Vous souhaitez prendre rendez-vous avec un Médecin généraliste ?

Trouver un Médecin généraliste

 

3. Des oligo-éléments, à ne pas oublier...

 

Certains oligo-éléments agissent proactivement contre les risques d’affections hivernales. Un véritable antioxydant naturel qui a une action précise sur l’immunité humorale et cellulaire, c’est le Zinc. Cet oligo-élément aide à la prolifération des lymphocytes T et diminue la capacité de reproduction des virus. 

 

La prise de Zinc aide à diminuer la durée d’une grippe, du rhume et des maux de gorge. Ceci est possible car ce minéral intervient dans la reproduction des rhinovirus, virus de refroidissement. Pour fortifier votre système immunitaire et réduire le risque d’infection, mélangez le Zinc avec du sélénium.

 

 

4. Le plus ancien remède pour affronter le froid : l’échinacée

 

L’échinacée est une herbe médicinale qui est utilisée depuis de nombreuses années pour traiter rhumes, toux, bronchites. Pour profiter de toutes ces vertus, l’échinacée doit rester en terre pendant quatre années. A terme, vous pourrez cultiver la partie la plus importante de la plante à savoir ses racines. L’échinacée doit être prise sous forme de cure au début de chaque hiver (de 1 à 3 mois) pour éviter toutes infections à répétition. 

 

Restez au courant de notre actualité

 

5. Les abeilles vous aident à affronter l’hiver

 

Un concentré nutritif très riche en vitamines B, acides aminés, minéraux et oligo-éléments. La gelée royale, confectionnée par les jeunes abeilles, fortifie les défenses naturelles et accroît la résistance au stress. 

 

La propolis est une résine que les abeilles fabriquent à base d’écorce des arbres et de bourgeons grâce à leurs sécrétions. La propolis a des propriétés antiseptiques, antioxydantes et antibactériennes. Un produit naturel à ne pas négliger avant les premières gelées. 

 

Afficher les sources

Caroline Cuvelier

Vous avez apprécié cet article ?

Ajouter un commentaire

Annuler la réponse

Inscrivez-vous à la newsletter

Gardez un oeil sur notre actualité

Suivez l'ensemble de nos catégories